Blog navigation

Blog categories

Tiques et puces font leur retour !

0 Liked

Il existe plusieurs astuces naturelles testées et validées pour à la fois les éloigner et vous soigner (ou soigner vos animaux de compagnie) en cas de morsure.

Huiles essentielles (HE) répulsives contre les tiques et les puces, ce sont des plantes aux propriétés antiparasitaires :

  • Vinaigre : blanc, de cidre (attention celui ci peut légèrement colorer le poil blanc) ou de lavande (déjà connu pour ses vertus contre les poux). Le vinaigre est sans aucun doute le meilleur répulsif contre les puces !
  • Huile essentielle de Tea Tree BiioNature : dispose d’un incroyable pouvoir désinfectant et anti-bactérien, soulage les démangeaisons, les piqûres etc. Ses vertus sont diverses et nombreuses ! Mais ce qui nous intéresse c’est surtout le fait qu’elle repousse les tiques, puces et moustiques.
  • Huile essentielle de Menthe poivrée BiioNature : qui renforcera l’action « anti-tiques »
  • et/ou Huile essentielle de lavande bio (ou de lavandin) : qui est également un puissant « anti-tiques »
    → Remarque : dans de nombreux pays ils considèrent les 2 comme de la lavande, mais de variétés différentes. Le lavandin a une odeur moins fine que celle de la vraie lavande, mais il a les mêmes atouts que la lavande ! Donc si comme votre pharmacie est en panne d'huile essentielle de lavande bio, pensez à regarder s’il ne leur reste pas d’huile essentielle de lavandin bio.
  • Et si vous le souhaitez, un peu d’huile essentielle de Géranium bio qui fait fuir les mouches et moustiques !

Agrémentez votre « potion » comme vous le souhaitez, selon l’utilisation que vous souhaitez en faire. Il existe une multitude d’huile essentielle ce qui fait qu’il existe de nombreuses mélanges possibles ! Mais n’oubliez jamais que l’huile essentielle ne doit être appliquée à votre chien qu’en externe et toujours après avoir été diluée. De plus, sachez également que les huiles essentielles sont toxiques pour les chats !



Voici une recettes répulsive également facile à préparer et efficace. Elle s’applique en spray sur vos habits et la deuxième est à étaler sur la peau directement.

Spray répulsif anti-tiques aux huiles essentielles
Pour un spray de 30ml utilisable sur des enfants à partir de 6 ans, il vous faudra :

5ml d’huile essentielle de tea tree BiioNature
5ml d’huile essentielle de géranium rosatlavande fine BiioNature au choix (la première étant la moins chère et tout aussi efficace que les autres)
20ml d’eau ou de vinaigre de cidre de pomme
optionnel : du dispersant si vous voulez rendre l’huile soluble dans l’eau, sinon il suffira de secouer avant chaque usage.
Mélangez tous les ingrédients dans un flacon vaporisateur et aspergez le bas de vos pantalons et vos habits jusqu’à la taille. Le mélange ne tache pas et peut donc être utilisé sur des draps pour repousser des puces également.

On retiendra que l'huile essentielle de Tea tree( à partir de 4 mois) soulagent donc les morsures de puces du fait de son effet anti-inflammatoire et antibactérien. Egalement pour stopper la démangeaison 1 goutte pure de Lavande aspic BiioNature et elle sera disparu presque immédiatement. A renouveler tout les 1/4 d'heure.

Dans tous les cas, si vous retirez le tique 6 heures maximum après la morsure, le risque de transmission de la maladie de Lyme est quasi inexistant, et il reste très faible à moins de 24h de la morsure. N’oubliez donc pas de vous inspecter sous la douche après chaque balade en nature, ainsi que vous enfants et vos animaux domestiques si vous en avez.

Pour rappel chez les animaux domestiques il est déconseillé d’utiliser des huiles essentielles (et c’est interdit chez les chats). Vous pouvez par contre employer des hydrolats qui seront efficaces tout en étant faciles à appliquer.

Rappel des précautions d’emploi :

Reportez-vous toujours aux modes d’emploi et précautions d’utilisations relatives à chaque huile essentielle avant usage. Attention aux contres indications car les huiles essentielles sont loin d’être douces…

La DGCCRF* est une source de référence pour les rappels de sécurité concernant les huiles essentielles  :

« L’usage des huiles essentielles est déconseillé chez l’enfant, la femme enceinte ou allaitant, les personnes âgées et les personnes souffrant de pathologies chroniques.
Ne jamais injecter d’huiles essentielles par voie intraveineuse ou intramusculaire.
Ne pas ingérer d’huiles essentielles (pures)
Ne jamais appliquer d’huiles essentielles sur les muqueuses, le nez, les yeux, le conduit auditif, etc.
Pour les personnes à tendances allergiques, toujours effectuer un test d’allergie avant d’utiliser une huile essentielle.
Après un massage ou une application cutanée, se laver consciencieusement les mains
Veiller à la qualité des huiles essentielles, aux garanties annoncées sur leur provenance ainsi qu’au mode de culture dont elles sont issues.
Ne jamais chauffer (fortement) une huile essentielle pour la diffuser ».

Pour rappel,  les huiles essentielles ne peuvent pas se substituer à un traitement médical. Il faut également faire attention à d’éventuelles interactions avec des médicaments, qu’il s’agisse d’allopathie ou d’homéopathie, également en réalisant vos synergies. En cas de doute, demandez un avis médical.  Les informations présentées ci-dessus ne constituent en aucun cas une prescription médicale. Elles sont issues d’ouvrages encyclopédiques, bibles des huiles essentielles ou de sites Internet  professionnels spécialisés en aromathérapie et sont données uniquement à titre informatif. Elles ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de l’auteur de ces lignes ou de l’éditeur de la page.

  • https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Publication/Vie-pratique/Fiches-pratiques/Huiles-essentielles

Hugues Périmony aromathérapeute certifié pour Biio Nature

Posted in: Sample Category